minute culturelle

LA LEGENDE ORIGINELLE DE LA METAMORPHOSE

Comme chaque mois, voici notre minute culturelle où nous vous faisons découvrir et aimer la vie des minorités Miao, Yao et Dong.

Dans leur culture, il existe une légende racontant l’apparition du premier homme. C’est la légende originelle de la métamorphose :

« Il y a longtemps, très longtemps, un tourbillon enveloppa le tronc d’un érable. L’arbre frémissant donna naissance à une dame papillon et de ses feuilles frissonnantes naquit l’oiseau Jiwei, doté de

dav

trois têtes et six queues. Une bulle d’eau féconda le papillon. Il pondit douze œufs multicolores, que

l’oiseau couva comme s’ils étaient siens… Au bout de douze ans, nul œuf n’avait éclos. Perdant patience, l’oiseau Jiwei était sur le point de s’envoler quand celui des œufs qui était jaune se fissura. Un cri s’en échappa et parut Zhang yang, le premier homme, qui reconnut l’oiseau pour sa mère.

Un à un, les autres œufs du nid se craquelèrent, livrant passage à tous les frères de l’homme : Leigong, le tonnerre, jaillit dans un grand fracas d’éclairs ; d’un œuf bariolé naquit le dragon, d’un œuf rayé sortit le tigre. Puis vinrent encore le cochon et le buffle, le chien et le coq. Malgré tous les soins de l’oiseau, quatre œufs avaient pourri et ne surent donner au monde que fléaux et bêtes nuisibles ».

Cette légende racontée parfois avec quelques variantes, expliquerait que l’on retrouve le thème de la métamorphose dans de nombreux motifs Miao : humain ou animal se transformant en dragon, végétal se transformant en animal (ou l’inverse), plumes de la queue d’un oiseau se transformant en un bouquet de fleurs, fleur se métamorphosant en papillon… 

On retrouve souvent les motifs (en gras dans le texte) sculptés sur la pierre des fontaines, dessinés sur les tours du tambour, brodés sur les vêtements ou matérialisés sur les totems. Les arbres sont sacralisés et transformés en autels pour des offrandes.

AU SERVICE DES PLUS ANCIENS