Sur les pentes des grandes montagnes du Guangxi et du Guizhou, se trouvent les maisons en bois des Miao et Dong, construites en partie sur pilotis, sur trois niveaux et se composant de 3 à 5 pièces.

Les toits des habitations traditionnelles sont réalisés en écorces de sapin fixées avec des liens en bambou, ou en tuiles, pour les plus récentes. Le plancher et les fondations de la maison sont généralement en bois de cèdre.Le rez-de-chaussée est souvent réservé aux animaux, les familles vivent à l’étage et le grenier renferme les réserves de riz ou de céréales.

Le mobilier est en bois et les matelas en paille de riz tressée.Dans certaines régions comme le Yunnan, le Hunan et le Sichuan, les maisons sont construites en briques avec parfois un toit de chaume.

Au sein des villages, l’entraide et la solidarité sont de mise au quotidien et représentent des valeurs très importantes pour les Miao et Dong : les habitants d’un même village participent solidairement à la construction des maisons ou des édifices comme les « tours du tambour » (pour les Dong), tout particulièrement à la suite d’incendies destructeurs qui peuvent, de par l’implantation des villages, affecter de nombreuses habitations.