Couleurs de Chine est une association Loi de 1901, apolitique et aconfessionnelle, enregistrée à la Préfecture des Hauts-de-Seine et domiciliée 21 place de la République 75003 Paris, France.
Elle a été créée le 12 mars 1990, avec pour objectif initial de promouvoir en France la culture des minorités ethniques de la Chine.

En 1997, Françoise Grenot-Wang, fondatrice de l’association, a travaillé dans la région des Grandes montagnes Miao au Guangxi, comme interprète d’une équipe de Médecins sans Frontières. Dans le cadre de ce travail, elle a été émue par les difficultés de scolarisation des petites filles.
En effet, dans la plupart des écoles de ces villages Miao, Yao et Dong, quasiment aucune fille n’était scolarisée en raison de la pauvreté des familles. Pour ceux-ci, la priorité allait aux garçons, car les frais de scolarité d’un seul enfant représentaient une part importante de leurs revenus.
C’est ainsi qu’au printemps 1998, l’association Couleurs de Chine a démarré son action d’aide à la scolarisation des petites files des minorités des Grandes Montagnes Miao.
À l’origine purement culturelle, l’association a pris ainsi une dimension essentiellement humanitaire.

Aller plus loin:

    Bibliographie
    • « Au cœur de la Chine ». Une Française en Pays Miao, éditions Albin Michel, Paris, 2007
    • Chine du Sud. « La Mosaïque des minorités », éditions Indes Savantes, Paris 2000, réédition 2005
    • Guide Bleu Chine du Sud-Ouest, éditions Hachette, 1998 (participation à la rédaction des chapitres sur les minorités ethniques et sur les provinces du Guizhou et Yunnan)
    Liens
    • Le blog de Fangfang
    • Témoignages disparition de FangFang
    • Disparition de FangFang
    • Le blog Le vent de la Chine

    FANGFANG

    Fangfang (方芳), comme on appelait sur place Françoise Grenot-Wang, est décédée tragiquement le 11 décembre 2008 dans l’incendie accidentel de sa maison de Danian, à l’âge de 59 ans. Elle laisse derrière elle une famille, une immense œuvre humanitaire reconnue par les autorités chinoises et françaises et soutenue par une association active : Couleurs de Chine, et aussi un travail ethnologique d’une grande qualité. Elle était citoyenne d’honneur de Liuzhou et chevalier de l’Ordre national du Mérite.

    Le Président Xi Jinping rend hommage à FangFang

    En mars 2014, dans un discours solennel prononcé à Paris lors de sa visite d’État en France, le Président de la République Populaire de Chine Xi Jinping a évoqué la mémoire de quatre personnalités françaises « ayant contribué au développement de la Chine », dans ces termes :