La scolarisation

Depuis 15 ans, l’association Couleurs de Chine apporte son aide pour scolariser les filles des minorités ethniques du Sud de la Chine et valoriser le patrimoine culturel miao, dong et yao. Au début de son action, quasiment aucune fille n’était scolarisée.

L’association est active dans les districts de Rongshui (district autonome miao) et de Sanjiang (district autonome dong) dans le Guangxi (région autonome zhuang), ainsi que dans le district de Congjiang (district de la préfecture autonome miao et dong de Qiandongnan) dans le Guizhou.

Aujourd’hui près de 5 100 jeunes (majoritairement des filles) vont à l'école, au collège, au lycée, dans des établissements de l’enseignement supérieur ou à l'université grâce à la générosité de nos parrains et mécènes. À la fin de l’année scolaire 2012-2013, l’effectif parrainé par Couleurs de Chine comporte 3 492 élèves en primaire, 1 119 au collège et 472 au lycée et à l’université. Au total, environ 11 000 élèves ont été aidés par l’association en 15 ans

La scolarité « obligatoire » est constituée du primaire pendant six ans suivi du collège pendant trois ans.

Selon leurs résultats et les aides qui peuvent leur être apportées, les élèves peuvent poursuivre leurs études et continuer au lycée général ou au lycée professionnel, puis suivre une formation supérieure générale ou professionnelle.

Système éducatif chinois (maj 2013) (448.52 kB)

 Tableau synoptique du système éducatif chinois (maj 2013) (3.69 MB)

 

Grâce aux actions des autorités chinoises, les frais de scolarité et certains frais de vie ont fortement baissé dans le primaire. Ils restent conséquents pour bon nombre de familles pauvres car beaucoup de frais restent à leur charge.

Même si l’on constate encore une chute de la fréquentation scolaire entre la fin du primaire et le début du collège, et entre la fin du collège et le début du lycée, de plus en plus de filles souhaitent continuer au lycée ou dans le supérieur, pour des études générales ou professionnelles. Couleurs de Chine a la volonté d’accompagner ses filleules aussi longtemps qu’elles restent dans le système scolaire et que leur scolarité est vérifiable. Les besoins de financement deviennent ainsi plus importants, d’autant que les frais de vie augmentent dans les villes (où étudient les collégiennes les plus douées, les lycéennes et les étudiantes). La quasi-assurance que leurs enfants seront accompagnés jusqu’à l’université par Couleurs de Chine constitue pour les familles une forte motivation.

Couleurs de Chine contribue ainsi à la formation d’une élite locale qui sera à même de préserver les spécificités culturelles des minorités de la région.

-->